photo Michael Parque

 

François Badeau découvre la musique avec l’accordéon chromatique à la fin des années 80 mais rapidement décide de se perfectionner sur l’accordéon diatonique. Ce dernier devient son principal compagnon de scène, l’accompagnant dans de multiples scènes du pays nantais, de Bretagne, d’Europe, et au delà de l’atlantique. Un goût prononcé pour les sonorités graves l’amène à développer un jeu de main gauche très personnel, ainsi qu’à se tourner vers la contrebasse et la basse électrique qu’il finira même par fabriquer par passion!

photo Michael Parque

François est en recherche permanente d’expériences musicales : en 1996 il crée avec son frère Thomas Badeau le duo Fanch et Tomaz, en 1999 il co-fonde le groupe de musique bretonne Esquisse qui lui permettra de devenir musicien professionnel et de se produire régulièrement au quatre coins de l’Europe… Et les années 2000 ne font que multiplier les possibilités musicales qui s’offrent à lui, aussi bien en studio d’enregistrement pour une vingtaine d’albums que sur scène (au sein des groupes Okelenso (musique cubaine), Marci (Chanson), GispyCosa (Swing), en collaboration avec La Machine, Bwa Caiman, Talar, arbmusic, Didier Jeunesse…).

Actuellement François se produit avec les groupes Oriaz, Le CoON, le collectif Jeu à la Nantaise des duo Goudédranche-Badeau et Frères Badeau, Bodros-Badeau et avec la violoniste Julie Vincent.