Le Collectif Jeu à la Nantaise

Aïcha Lebga : chant

Sylvain Girault : chant

Micha Passetchnik :  trompette

Pierre Le Normand : batterie

François Badeau : Basse et accordéon

Fred Bouley : violon

Erwan Hamon : flute

Ronan Le Gourierec : sax baryton

Thomas Badeau : clarinette

Guillaume Blain : guitare

François Robin : veuze

 

14 mars 2009 sur la scène du Zénith de Nantes : à l’occasion de la soirée consacrée aux artistes nantais, François Robin et son univers trad-électro-tribal, invite autour de lui et de sa veuze (la cornemuse nantaise) quelques-uns des artistes qui font vivre les musiques traditionnelles à Nantes aujourd’hui au sein de nombreuses formations très différentes. Un collectif de onze musiciens et chanteurs fait exploser les genres et enchante les 2 000 personnes présentes. Musiques bretonne, algérienne, irlandaise, klezmer, vendéenne ou balkanique mélangées dans un tourbillon sonore : comme un écho à l’identité portuaire de la ville, le collectif « Jeu à la Nantaise » nous convie à un voyage à travers la diversité culturelle nantaise. La diva algérienne Aïcha Lebga croise le fer avec le chanteur breton de Katé-Mé Sylvain Girault. Le trompettiste biélorusse Micha Passetchnik pose ses envolées virtuoses klezmer et tzigane sur la rythmique de Pierre Le Normand, Thomas et François Badeau (Esquisse). Le fiddler irlandais Fred Bouley (Talar) s’incruste dans une danse guérandaise portée par le flûtiste Erwan Hamon (Hamon-Martin Quintet). Tandis que le sax baryton de Ronan Le Gourierec (Niou Bardophones, Bivoac) ou la guitare de Guillaume Blain (Emsaverien) poussent cette nouvelle famille nantaise à bousculer ses certitudes. De tout cela naît une sorte d’internationale nantaise des musiques populaires. Par sa musique, ce collectif détonnant, joyeux et festif réinvente un « jeu à la nantaise » fondé sur le collectif, la générosité, la musique en partage.

 

Évènements à venir :

Collectif “Jeu à la Nantaise” Tour Dates